3 étapes pour accroître l’agilité

 

A partir de la définition de l’agilité et de la grille des 5E, nous proposons trois niveaux d’action permettant d’accroître l’agilité de l’entreprise.

Ces trois niveaux se traduisent en étapes d’action qu’il est important de suivre dans l’ordre donné, même si l’approche n’est pas forcément séquentielle. Cette approche permet de démarrer à la source qu’est le Pourquoi, et ensuite d’aligner les deux autres niveaux (Comment et Quoi).

La phase 1 commence toujours par le/la dirigeant/e et son comité exécutif. Au moins 80% du Pourquoi est de leur responsabilité. Si le BOSC n’est pas clair, simple et partagé par l’ensemble de la Direction et s’il n’est pas inspirationnel, alors l’agilité sera moins évidente pour l’ensemble de la structure.

La phase 2 concerne les pratiques, la façon de travailler, sous-tend la dimension culturelle de l’entreprise alors que la phase 3 va surtout concerner les dimensions opérationnelles et individuelles.

La démarche : un entraînement en continu

Les 3 étapes décrites dans les pages précédentes se travaillent en 3 boucles successives démarrant par un travail avec la direction générale, puis incluant graduellement les collaborateurs-clés jusqu’aux lignes opérationnelles:

ETAPE / BOUCLE 1

Unifier, mobiliser autour du sens partagé, de la vision au management porteur du sens partagé.


ETAPE / BOUCLE 2

Adapter la culture et les pratiques, du sens de la transformation culturelle aux pratiques managériales.


ETAPE / BOUCLE 3

Ancrer l’agilité, accélérer les projets opérationnels de la définition des marges de manœuvre : du cadre de délégation à la mise en œuvre opérationnelle.